La fouine : un petit prédateur à la réputation controversée

 

 



FouineAvant que les Croisés ne ramènent le chat de leurs voyages, les fouines étaient appréciées dans les villages et les villes pour leur capacité à chasser les rats.

De nos jours, cet animal à la face pourtant sympathique, n'a pas toujours bonne presse. La fouine mérite-t-elle sa mauvaise réputation ?

La Fouine (Martes foina) est une espèce de mammifère carnassier de la famille des Mustélidés. Cet animal présente un pelage brun-gris, marqué par une tâche blanche couvrant la gorge, le poitrail et le haut des pattes antérieures.

La fouine adulte mesure entre 40 et 54 cm pour un poids compris entre 1,1 et 2,3 kg. Les mâles sont plus gros que les femelles. Les pattes possèdent 5 doigts munis de griffes non rétractiles.

La Fouine (Martes foina) ne doit pas être confondue avec la Marte commune (Martes martes). Les deux espèces sont difficiles à distinguer, mais elles ne sont pas interfécondes.

Habitat

Les fouines sont présentes dans toute l'Eurasie, sur un vaste territoire compris entre l'Espagne et la Mongolie.

La fouine se plaît dans des environnements très variés. Si l’on en trouve principalement dans les bois ou les vergers, ce petit mammifère s'adapte très bien à la proximité humaine et peut vivre près d'un village ou encore dans les parcs et les jardins d'une ville de plus grande taille.

La fouine peut s'abriter dans un arbre creux, une carrière ou se creuser un terrier. Cette espèce est aussi connue pour s'installer dans les granges, les greniers ou les caves des habitations.

Mode de vie

Animal solitaire, la fouine possède un territoire compris entre 12 et 210 hectares, selon la saison, l'environnement et le genre mâle ou femelle de l'individu. Fait peu courant, les femelles aussi bien que les mâles marquent et protègent leur domaine contre leurs congénères, notamment ceux de même sexe.

Considérée comme un animal territorial, la fouine ne migre pas en hiver et n'hiberne pas non plus, mais adapte sa recherche de nourriture aux conditions climatiques.

L'activité de la fouine est nocturne, elle consiste principalement en phases de chasse entrecoupées de périodes de repos. Ce mammifère possède ainsi plusieurs abris sur son domaine.

La fouine est un animal agile qui sait nager et grimper aux arbres.

Régime alimentaire

La fouine est un prédateur. Elle chasse de nuit et recherche des oiseaux, des œufs ou des rongeurs de petite taille, comme le rat, la souris, la musaraigne et le surmulot. Cette chasse lui procure 80 % de son alimentation. On peut d'ailleurs noter ici que la fouine est le seul prédateur du surmulot à accepter la proximité humaine.

D’un comportement alimentaire opportuniste, la fouine complète, selon les saisons, son régime carnivore par des insectes, des vers de terre, des fruits ou encore des déchets ménagers humains.

Elle sait se constituer de petites réserves de nourriture, notamment sous forme d'œufs quand elle en trouve.

Reproduction

Les fouines atteignent leur maturité sexuelle entre 15 et 27 mois.

La période de reproduction s'étend de juin à août. Les individus ne se rapprochent que pour cette saison et les couples se séparent aussitôt.

On observe un phénomène de diapause embryonnaire dans la gestation de la fouine : les ovules fécondés en été ne se développent qu'à partir du mois de février. Après un mois de gestation effective, la femelle met bas en mars ou avril.

Les portées comportent de 2 à 5 petits, aveugles et sourds à la naissance. Les jeunes sont sevrés à environ 8 semaines et ils sont capables de chasser pour se nourrir seuls à partir de 4 mois. À l'automne, la fratrie est dissoute et chaque individu part occuper un territoire distinct.

Longévité

L'espérance de vie d'une fouine est de 3 ans. Cet animal peut atteindre un âge maximum de 10 ans à l'état sauvage contre 18 ans en captivité.

Prédateurs

Dans la nature, les fouines ont pour prédateurs le renard, le blaireau et le hibou grand-duc.

Cet animal peut être également victime de pièges et de tir de chasseurs.

À proximité des humains, les causes de mort les plus fréquentes sont le trafic routier et les substances anticoagulantes utilisées pour l'élimination des nuisibles, ces produits empoisonnant les fouines lors de la prédation de rongeurs intoxiqués.

Problèmes posés / dégâts causés

Les fouines sont connues pour s'attaquer aux élevages de lapins et de poules. Á la recherche d'œufs, l'animal se glisse de nuit dans les poulaillers en créant souvent une grande panique. Stimulée par le bruit et l'agitation, la fouine peut tuer toutes les volailles.

Dans les habitations, les portées de jeunes nichées dans les granges ou les greniers peuvent également causer des dégâts en rongeant les matériaux isolants ou les gaines électriques.

Enfin, en milieu urbain, on reproche aux fouines les cris nocturnes stridents qui accompagnent la période de reproduction. La fouine a d'ailleurs figuré de 2009 à 2012 dans la liste des espèces susceptibles d'être classées nuisibles en France. Elle n'en fait aujourd'hui plus partie.

Répulsifs et pièges anti-fouine : découvrez nos produits !

En tant que spécialiste des répulsifs et des pièges anti-fouine, Peyraud vous propose une sélection de produits :


Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Taxes
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

PayPal