La taupe : le meilleur ennemi du jardinier

 

 

 

 

La Taupe d'Europe ou Taupe commune (Talpa europaea) est un petit mammifère fouisseur de la famille desTalpidae, dont la fourrure particulièrement douce a longtemps été appréciée en manteaux.

Les taupes présentent un corps cylindrique, d'une taille comprise entre 15 et 20 cm, pour un poids variant entre 60 et 120 g. Les mâles sont un peu plus gros que les femelles.

Si les taupes possèdent une très mauvaise vue, elles bénéficient par contre de la sensibilité de leurs vibrisses, semblables aux moustaches des chats, et de leur organe d'Eimer situé à l'extrémité de leur museau. Elles sont également dotées d'une ouïe et d'un odorat développés.

Ces mammifères présentent en outre d'une composition inhabituelle du sang, avec un type d'hémoglobine particulier qui les rends aptes à supporter les atmosphères confinées de leurs galeries. Elles ne sont pas pour autant hémophiles, contrairement à une croyance répandue.

Habitat

Présente dans l'ensemble des zones tempérées d'Europe et d'Asie, la taupe préfère vivre en forêts de feuillus ou en plaine, mais ne dédaigne pas à l'occasion les champs et les jardins.

Grâce à ses puissantes pattes antérieures en forme de pelle, cette espèce creuse dans le sous-sol des galeries de 30 à 50 cm de diamètre. Pouvant ainsi avancer de 20 m par jour, la taupe s'établit rapidement un réseau souterrain complexe dans le domaine qu'elle a choisi.

On distingue trois types de galeries : des galeries profondes et permanentes, situées entre 15 et 25 cm de profondeur, des galeries superficielles destinées à la chasse et enfin des galeries de surface à usage unique, creusées par les mâles pendant la période de reproduction.

Le nid est un simple trou garni d'herbes et de feuilles ; il est creusé en élargissant une des galeries profondes. Les taupes sont aussi capables de se constituer à l'automne de véritables garde-manger en sous-sol.

La présence de la taupe dans un terrain se signale par de nombreuses taupinières, bien connues des jardiniers. Ces petits monticules sont formés par l'évacuation verticale de la terre pendant l'excavation des galeries.

Mode de vie

Les taupes ont une activité diurne majoritairement consacrée à creuser et à chercher de la nourriture. Notons qu'elles n'hibernent pas.

Chaque individu vit seul sur un territoire compris entre 600 et 900 m². Il y reste fidèle sauf si la compétition d'un congénère, une période de sécheresse ou des inondations le poussent à se chercher un autre domaine.

Régime alimentaire

Souvent accusée à tort de se nourrir des cultures, la taupe mange en fait les petits animaux qu'elle traque dans le sous-sol à l'aide de ses sens remarquables (ouïe, toucher, odorat).

Son régime alimentaire est composé à 90 % de lombrics, agrémentés parfois de larves d'insectes, de chenilles ou de limaces.

La taupe mange les vers de terre de façon inhabituelle : après avoir décapité sa proie pour écarter tout risque de fuite, elle nettoie le corps puis en aspire le contenu. Chaque taupe peut ainsi consommer 40 à 50 g de vers par jour.

Reproduction

Au printemps, la période de reproduction pousse les mâles à sortir de leur territoire avec des galeries de surface, dans la recherche de partenaires avec lesquelles s'accoupler.

Après une gestation de 4 semaines, la femelle mets bas 4 à 6 petits nus et aveugles, lourds de seulement quelques grammes. Ils sont allaités pendant 6 semaines et sont en mesure de quitter le nid au bout de 2 mois. Cette transition est délicate et de nombreux jeunes sont à ce moment tués par des prédateurs.

Les survivants atteignent ensuite leur maturité sexuelle à 11 mois.

Espérance de vie / longévité

Si la taupe peut théoriquement atteindre un âge compris entre 10 et 20 ans, son espérance de vie n'est en fait que de 3 ou 4 ans. Ce phénomène est provoqué par l'usure précoce des dents due au sable consommé en même temps que les vers de terre.

Prédateurs

Avec sa mauvaise vue et sa physionomie peu adaptée à la course, la taupe est très vulnérable hors de ses galeries. Les jeunes taupes connaissent ainsi une mortalité importante lorsqu'elles prennent leur indépendance.

Ses principaux prédateurs sont les renards, les blaireaux, les chats, les chiens...

Elles sont également victimes des nombreuses méthodes employées par les humains pour s'en débarrasser : pièges, gaz, anticoagulants...

Problèmes posés / dégâts causés

Peu appréciées des agriculteurs, les taupes sont accusées d'abîmer les racines des végétaux de culture et de manger les vers de terre. Elles réalisent pourtant un formidable travail d'aération du sous-sol et sont à ce titre protégées en Allemagne.

Elles posent aussi des problèmes d'ordre esthétique dans les jardins et les pelouses, à cause des nombreuses taupinières qui caractérisent leur activité.

Une fois creusées, leurs galeries peuvent également être utilisées par certains mammifères indésirables, comme les campagnols, dont la présence n'est ainsi pas décelée aux premiers abords.

Répulsifs et pièges : découvrez nos produits pour éloigner les taupes !

En tant que spécialiste des répulsifs et des pièges, Peyraud vous propose sa sélection de produits afin d'éradiquer le problème des taupes sur votre terrain :


Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Taxes
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

PayPal